5 mythes sur les intérimaires

Publié par

Malgré ce que l’on peut en penser, l’intérim comporte beaucoup d’avantages, autant pour les entreprises que pour les travailleurs. Ce serait dommage de louper ces avantages à cause de certains mythes dépassés.


Ceci est une liste non-exhaustive des fausses croyances que certaines entreprises peuvent avoir des travailleurs intérimaires. Evidemment, il y en a tout autant du coté des travailleurs qui ont de fausses idées concernant les missions intérims. 

Mythe #1: Les intérimaires ne sont que des profils de support administratif

De nos jours, nous pouvons trouver tout type de profils dans tous les types de domaines via l’intérim. Les sociétés peuvent décider de faire appel à l’intérim pour un surcroît de travail, un remplacement de congé maladie ou congé maternité, ou toute autre situation où il faudrait engager une nouvelle personne le plus rapidement possible. Il se pourrait par exemple qu’une entreprise veuille lancer un projet spécifique et ne puisse dès lors engager que des intérimaires avec des profils experts dans des domaines bien définis, uniquement pour une période déterminée dans le temps. Les intérimaires et contrats intérims seront alors le choix de prédilection dans ces cas-là.

Mythe #2: Les intérimaires ne sont que des profils juniors

C’est un mythe que nous entendons souvent de la part des entreprises et qui ne pourrait s’éloigner davantage de la réalité. Bien qu’il est vrai que de nombreuses personnes soient réticentes à quitter un CDI pour un intérim, il y a bien des travailleurs seniors et hautement qualifiés, qui, à un tournant spécifique de leur carrière, décident de se lancer uniquement dans des missions intérims. En effet, il n’est pas rare que nous soyons à la recherche de ce type de profils pour des missions intérims. Ce type de travailleurs intérimaires existent et apportent une réelle plus-value aux entreprises.

 

Mythe #3: Les intérimaires se tournent vers l’intérim par dépit

Ce mythe est celui que nous entendons le plus souvent: les candidats qui acceptent une mission intérim le font par défaut de ne pas avoir trouvé de CDI. Il y a tout autant de raisons de vouloir choisir une mission intérim ou de ne faire que de l’intérim qu’il y a de types de missions et de jobs en intérim.

En effet, certains travailleurs peuvent choisir de se tourner vers l’intérim car:

- ils veulent changer d’industrie, changer de carrière et privilégient les missions qui vont leur permettre d’acquérir un maximum d’expérience et de variété

- les missions intérimaires peuvent être un excellent moyen d’entrer dans une société afin de faire ses preuves et espérer être engagé en interne

- Etc.

 

Ici chez Rainbow Resources Group, nous rencontrons aussi des candidats qui ne sont uniquement intéressés par les missions en intérim et contrairement aux croyances, ce ne sont pas des “mauvais” candidats qui ne seraient pas en mesure de décrocher un contrat CDI.

Mythe #4: Il n’y a pas de loyauté et d’engagement de la part des intérimaires

Ce mythe provient probablement du fait que les employés intérimaires ne sont pas sous le payroll de l’entreprise au sein de laquelle ils travaillent. Cependant, les employés intérimaires sont en contact régulier et direct avec leur agence intérim et sont conscients que celle-ci a des contacts réguliers avec la société. Les employés intérimaires sont un peu comme les ambassadeurs de l’agence au sein d’une société. Les recruteurs seront tout aussi consciencieux dans leur procédure de sélection que pour un contrat permanent, car désireux de maintenir de bonnes relations avec leur client et que le matching soit une réussite pour toutes les parties. Les intérimaires sont avant tout des travailleurs, des personnes dont les valeurs et éthique de travail ne changeront pas uniquement sur base du type de contrat qu’ils ont. Si une agence avait des doutes quant à la loyauté, à l’engagement et à la fiabilité d’un intérimaire, elle ne risquerait pas de compromettre sa relation avec son client en recommandant cet intérimaire pour le poste (même en cas d’urgence avec une mission à remplir le plus rapidement possible).

Mythe #5: Il n’y a pas de possibilité d’engager l’intérimaire en contrat permanent

Certaines entreprises sont parfois frileuses de commencer avec des contrats intérims car elles pensent, à tort, qu’elles ne pourront pas garder le travailleur si elles sont satisfaites de la collaboration. Il n’y a aucune règle qui stipule d’un intérimaire ne pourrait pas être engagé en interne. Cette décision dépend en effet de l’intérimaire: s’il/elle accepterait ou non un contrat CDI. De nombreux intérimaires acceptent de devenir des employés à temps plein dans les entreprises pour lesquelles ils ont fait de l’intérim et beaucoup de ces entreprises estiment que le recrutement de ces travailleurs après une période intérim est une excellent occasion de trouver des personnes qui conviendraient sur le long terme.

Avez-vous encore des doutes ou des réserves concernant les missions intérims et les travailleurs intérimaires? Nous serions curieux de les lire en commentaire sur nos réseaux sociaux.

Retour aux Nouvelles

Deze website maakt gebruik van cookies! Meer details over onze cookies kan je terugvinden in ons cookiebeleid